Creuset Togo

Pour le Droit des enfants
Rapport de l’étude sur le principe de célérité dans l’accès à la justice des enfants victimes de violence

Rapport de l’étude sur le principe de célérité dans l’accès à la justice des enfants victimes de violence

Plan International et ses partenaires valident le rapport de l’étude sur le principe de célérité dans l’accès à la justice des enfants victimes de violence.

L’État togolais, dans le souci de créer un environnement protecteur aux enfants, a ratifié plusieurs textes internationaux et a élaboré et adopté le code de l’enfant en 2007. Une autre action opérationnelle a été la mise en service de la plateforme ushahidi (allô 1011) pour la dénonciation et la prise en charge des cas d’abus sur les enfants avec l’appui des partenaires Plan International et UNICEF

Malgré ces efforts, fort est de constater que plusieurs dossiers judiciaires des enfants victimes peinent à aboutir pour diverses causes.
C’est ainsi que dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcement de la société civile pour la lutte contre les violences de genre au Togo » financé par Plan Suède à travers l’Agence Suédoise de Développement International (ASDI), une étude a été commanditée afin de collecter les informations pertinentes sur les causes du non aboutissement des cas et de proposer des approches de solution.
Un atelier de validation de l’étude a été organisée le 15 avril 2021 à l’Hôtel Mélis-Opéra de Tsévié réunissant les acteurs de la chaine de gestion des cas d’abus notamment ceux étatiques et ceux de la société civile dont l’ONG CREUSET TOGO.
Au Total, 29 personnes dont 07 femmes ont pris part à cette rencontre. Après la présentation du rapport provisoire, les débats menés ont permis de formuler des recommandations qui seront pris en compte par le consultant avant la finalisation du rapport.

MOUMOUNI ABOUDOUZARIFOU

Membre de CREUSET TOGO

Les travaux de l’atelier

Les travaux de l’atelier

Les travaux de l’atelier

Partagez avec vos amis
%d blogueurs aiment cette page :