Creuset Togo

Pour le Droit des enfants
Message du Directeur Exécutif de L’ONG CREUSET à l’occasion de la  journée internationale de l’enfant consacrée par la CDE

Message du Directeur Exécutif de l’ONG CREUSET à l’occasion de la journée internationale de l’enfant consacrée par la CDE

Le 20 novembre 2020, sera célébrée la convention relative aux droits de l’enfant (CDE). Un événement mondial  en faveur de tous les enfants filles comme garçons.

Message du Directeur Exécutif de L’ONG CREUSET à l’occasion de la  journée internationale de l’enfant consacrée par la CDE

Creuset Togo Directeur

Au Togo depuis quelques jours, les activistes et organisations de défense des droits de l’enfant se préparent ardemment  autour des activités de sensibilisations, d’information, de formation, de réflexion, de plaidoyer, d’influence, de motivation, etc. Cette année, l’événement sera célébré dans un contexte spécial lié à la COVID-19 d’où la nécessité d’une attention particulière aux questions de protection de l’enfant. Les constats sur le terrain sont inquiétants pour les enfants durant ces derniers mois. Et la vraie crainte reste un risque important de renversement des progrès et résultats déjà réalisés.

A l’orée de cet événement mondial qui sera célébré pour la 31ème fois (1989), nous tenons à saluer les efforts de  l’ensemble des partenaires techniques et financiers et tous les acteurs qui participent quotidiennement à la création d’un environnement protecteur pour les enfants dans notre pays. Nous saluons également l’esprit d’ouverture de nos autorités marqué par la  mise en place d’un cadre juridique adéquat et des mesures incitatives à la promotion des droits des enfants au Togo. Nous souhaitons que ces efforts se poursuivent avec beaucoup plus d’actions concrètes en concertation avec les acteurs de la société civile comme celle relative à l’audience accordée à la société civile le 17 novembre 2020 par Mme le Premier Ministre.

De manière particulière et en fonction de notre expérience sur le terrain, nous pensons que la question  des pratiques cultures les néfastes notamment la problématique des enfants dits sorciers, le mariage des enfants,  les grossesses en milieu scolaire doivent être considérées avec priorité pour donner la chance à tous les enfants d’espérer un avenir radieux sur la terre de nos aïeux.

Comme l’indique le slogan de CREUSET TOGO « l’Enfant d’abord ! », accordons une bonne place aux enfants sans distinction pour assurer un développement durable au Togo car l’enfant c’est la relève de demain. Nous ne saurons terminer notre propos en ce jour en ignorant les atrocités que vivent des millions d’enfants dans le monde actuellement. Nous avons encore en mémoire les douloureuses informations relatives au massacre d’enfants dans des écoles à Kumba dans la région du Sud-Ouest du Cameroun. Nous avons également en pensée le jeune Doudou Faye mort mi-octobre dans une pirogue en partance vers les Canaries. Vivement que les grands décideurs de ce monde travaillent à épargner à nos enfants de telles atrocités.

Sokodé, le  19 novembre 2020

MOUKPE ESSODEKE

Partagez avec vos amis