Accueil
Parcourir le site

Résilience des jeunes membres des conseils communaux de la préfecture de Tchaoudjo face à l’extrémisme violent.

Home » Actualité Société Civile » Résilience des jeunes membres des conseils communaux de la préfecture de Tchaoudjo face à l’extrémisme violent.
0 Comments

Le centre KANDYAA de Sokodé et le centre polyvalent de Lama Tessi ont servi de cadre à des rencontres avec les enfants et jeunes membres des conseils communaux de la jeunesse de la préfecture de Tchaoudjo
Objectif : renforcer les connaissances et les capacités des membres desdits conseils communaux

Ceci dans le cadre du projet «Les enfants et les jeunes comme artisans de paix – Transfert d’approches éprouvées pour une cohabitation interculturelle pacifique dans le nord du Bénin, du Cameroun et du Togo»

Au total 60 jeunes dont 22 filles ont été formés sur plusieurs thématiques en lien avec la promotion d’une paix durable notamment la prévention de l’extrémisme violent, la cohésion sociale, la gestion des conflits, la participation citoyenne.

Facilités par les assistants techniques du projet avec l’appui des agents communaux du Comité Interministériel de Lutte contre l’Extrémisme Violent (CIPLEV), ces rencontres ont été essentiellement participatives.

Durant les deux jours (24 et 25 avril 2023), les jeunes venus des communautés diverses des communes Tchaoudjo 1 et 2 ont vu leurs capacités renforcées grâce aux différentes présentations et les travaux de groupes sur la notion de l’extrémisme violent, son évolution dans le temps et l’espace, les modes de recrutement, les facteurs de risques ainsi que les conséquences et les stratégies de résilience prenant en compte la gestion participative des conflits, la promotion de la participation citoyenne et le renforcement des capacités communautaires à travers les sensibilisations.

Ces sessions permettront aux jeunes membres des conseils communaux de la jeunesse d’être plus résilients face aux différentes menaces de radicalisation dont les communautés et surtout les jeunes sont de plus en plus exposés.
Marqué par les notions apprises et partagées lors de ces rencontre, un jeune de Lama-Tessi s’exprime en affirmant ce qui suit : «cette formation m’a vraiment aidé puisque par le passé quand on parlait de l’extrémisme violent, pour moi c’était seulement une affaire de musulmans et des politiciens. Mais ce que j’ai appris durant ces deux jours, ça veut dire que moi-même je peux toutefois me retrouver parmi ces gens indépendamment de ma volonté si je ne connais pas les facteurs de risques et les stratégies de recrutement. Avec cette formation, nous allons à notre tour passer le bon message afin de promouvoir une cohésion sociale dans nos communautés surtout auprès de nos paires jeunes. Je remercie les organisateurs notamment CREUSET TOGO et ses partenaires (KiRA) et CIPLEV pour cette occasion».

Il faut rappeler que ce projet est un projet régional dont la mise en œuvre a démarré en octobre 2022 dans 06 communes du Togo, du Bénin et du Cameroun avec l’appui technique et financier de Kinderrechte Afrika (KiRA), une ong de droit Allemand œuvrant dans la promotion des droits des enfants en Afrique et du Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ).

Justine LAGBAI

Membre CREUSET TOGO

Partagez avec vos amis

Categories:

Related Posts

Se sentir comme en famille
Se sentir comme en famille au centre Kandyaa.
Renforcement des capacités des élus locaux sur les violences en milieu scolaire, communautaire et familial
Du 27 au 31 mai, 100 élus locaux de Tchamba, Dankpen, Kéran et Oti Sud
Sensibilisation communautaire à LANDA par CREUSET TOGO
Le jeudi 23 mai 2024, CREUSET Togo a organisé une sensibilisation communautaire à Landa, dans
Sport, inclusion et cohésion sociale : A Kadjitieri 2, commune oti-2, les femmes et les hommes s’expriment à travers un match de football pour renforcer les liens sociaux Sport, inclusion et cohésion sociale : A Kadjitieri 2, commune oti-2, les femmes et les hommes s’expriment à travers un match de football pour renforcer les liens sociaux
Dans la poursuite des activités de Sensibilisation à travers le sport sur le projet de