Creuset Togo

Pour le Droit des enfants

La lycéenne VALERIE TETE met en lumière le phénomène des « Enfants dits sorciers » au Togo lors d’un concours de plaidoirie.

Élève au lycée Chateaubriand de Renne en France, VALERIE TETE a remporté le 25 janvier dernier la 22ème édition du CONCOURS DE PLAIDOIRIES des lycéens sur le thème des Droits de l’Homme.

Les «Enfants Dits Sorciers au Togo», c’est sur cette thématique qu’a travaillé cette lycéenne française depuis trois mois. Un travail  unanimement salué  par les membres du jury et qui l’amènera à New York où elle aura la chance de visiter le siège des Nations Unies.

Le thème  sur la SORCELLERIE n’est  pas un thème qui retient l’attention du monde et à priori les accusations de  sorcellerie dont sont victimes les enfants quelques part en Afrique n’est pas un sujet qui pouvait intéresser le public français.

Pour une jeune fille vivant en France on pouvait donc s’attendre à toute sorte de sujets mais pas sur la SORCELLERIE.  Alors d’où est venue l’inspiration à Valérie TETE de travailler sur le phénomène des enfants dits sorciers ?

La réponse se trouve dans son passé.

En effet Valérie TETE  est togolaise d’origine. Elle a quitté son pays, le Togo à 12 ans pour rejoindre son papa qui vivait en France.  Ayant eu l’opportunité de participer à un concours de plaidoirie, elle a pensé à ces petits frères et petits sœurs qu’elle a laissé dernière elle au Togo et dont certains sont bannis de la société car considérés à tort comme des enfants sorciers.

Et une plaidoirie ne pouvait pas mieux tomber pour tenter de mettre fin au calvaire que subissent ces enfants au quotidiens.

Comment peut-on sans preuve réelle et matérielle accuser un enfant de 5 ans d’être à l’origine d’un accident de route dont a été victime un parent ?

Comment sans éléments probant peut-on accuser des enfants d’être des sorciers car ce sont eux qui empêchent la pluie de tomber dans un village ?

Comment peut-on accepter qu’on torture un enfant pour lui faire dire qu’il est un sorcier parce qu’en venant au monde, il s’est retrouvé avec un sixième doigt, ou bien il est née avec une malformation ?

Voilà quelques-unes des stupidités et aberrations qui ont poussé Valérie à choisir comme thème de plaidoirie les Enfants ne sont pas des Sorciers, un phénomène qui bafoue systématiquement les droits élémentaires de tout enfants

Aujourd’hui grâce à cette plaidoirie  grâce à ce concours, le monde commence par prendre conscience de l’existence d’un tel phénomène et que des efforts doivent être fait pour y mettre un terme.

Les enfants ne sont pas des sorciers !  Jamais !  Voici Valérie à la finale

Comme Valérie TETE, devenez des défenseurs des droits des enfants en général et particulièrement de ceux qui sont accusés de sorcellerie.   La jeune franco-togolaise ne compte pas seulement s’arrêter à la plaidoirie. Dans un message officiel adressé aux membres de Creuset Togo, Valérie annonce une mobilisation de toute sa famille pour des actions de soutiens à ces enfants accueillis dans le centre Kandyaa de l’association Creuset Togo.

Rejoignez Creuset Togo pour porter loin ce message. Car chaque jour que Dieu fait, malheureusement des cris de détresses des enfants  torturés à cause de la sorcellerie continuent de parvenir à l’association.

Voici un cas qui vient d’être d’enregistrer au cours de ce mois de Janvier 2019 et qui doit interpeller  tout le monde !

Attention les photos sont trop choquantes. LES VISIONNER PAR ICI.  C’est après une longue réflexion que l’Association a décidé pour une fois de rendre publique une fois en passant ces types d’images pour montrer la cruauté du phénomène. Si on l’a fait c’est parce que jusqu’à présent, certaines personnes pensent que les faits dénoncés sont une  invention de Creuset Togo et de ses partenaires. Mais la réalité est bien là et et bien  triste malheureusement.

Soutenez Creuset Togo 

Partagez avec vos amis