Creuset Togo

Pour le Droit des enfants
La gestion des cas de violences et d’abus sur les enfants dans les préfectures de Tchaoudjo et Tchamba.

La gestion des cas de violences et d’abus sur les enfants dans les préfectures de Tchaoudjo et Tchamba.

Afin de venir à bout des cas de violence et d’abus de toute sorte sur les enfants dans la région centrale, des cadres de concertation préfectoraux ont été mis en place. Dans chaque cadre de concertation on retrouve des membres des organisations engagées dans la protection de l’enfance dans la région. Mission de ces cadres : recenser systématiquement les cas de violence dans chaque préfecture et les traiter avec diligence dans l’intérêt supérieur de l’enfant.

Après une période de six mois, les membres de chaque cadre de concertation se retrouvent afin de présenter et d’analyser des données enregistrées. Ceci pour définir de nouvelles approches et orientations afin de mettre fin aux violences ou abus faits aux enfants dans toutes les localités. Ainsi au cours de cette dernière semaine du mois de juin 2020, les membres des cadres de concertation des préfectures de (Tchaoudjou) et Tchamba ont tenu leur rencontre semestrielle.

A Sokodé, 26 personnes pont pris part à cette rencontre. Parmi eux, il y avait les représentants des institutions administratives et religieuses de la localité à savoir la direction préfectorale de l’Action Sociale, Direction préfectorale de la Santé, mairie, gendarmerie, police, chef religieux) les membres du cadre de concertation et des équipes de certaines organisations internationales notamment plan international Togo.

Selon données enregistrée au cours de la période, 75 cas de violence et d’abus dont 61 portants sur le sexe féminin ont été recensés dans la préfecture de Tchaoudjo
A Tchamba 27 cas d’enfants victimes d’abus ont été répertoriés.
Au niveau de chaque cadre de concertation, des discussions ont eu lieu sur ces cas, les causes, les solutions, les sanctions contre les auteurs et bien entendu des recommandations pour que cessent violences faites aux enfants . Que ce soit à Sokodé ou à Tchamba, les membres ont émis le souhait ardent que les représentants de l’Etat se concertent afin d’affecter un psychologue pour renforcer les actions (accompagnement psychologique) de Creuset Togo qui couvre seule près que toute la région centrale.

Par ailleurs, un message spécial d’encouragement a été adressé à l’équipe de Creuset surtout à son directeur pour avoir joué un rôle très important à travers son centre Kandyaa qui a accueilli certains enfants victimes de viol et d’accusation de sorcellerie et qui ont bénéficié d’ accompagnement psychosocial permettant leur rétablissement.

Wisdom Banaboko & Alidou Moulamouwa

Réunion du cadre de concertation à Tchamba

Réunion du cadre de concertation à Tchamba

Réunion du cadre de concertation à Tchamba

Réunion du cadre de concertation à Sokodé

Partagez avec vos amis
%d blogueurs aiment cette page :