Creuset Togo

Pour le Droit des enfants
Atelier d’élaboration et de validation de la charte de protection des enfants dits sorciers.

Atelier d’élaboration et de validation de la charte de protection des enfants dits sorciers.

Le 16 Juillet 2020 s’est déroulé à Kara un atelier d’élaboration et de validation de la charte de protection des enfants dits sorciers.

La rencontre a regroupé environ une cinquantaine de personne composés des acteurs étatiques, des chefs traditionnelles et religieux issus des différentes localités, des responsables des centres d’accueil, des socio pédagogues, du représentant du directeur régional de l’action sociale et des membres de l’ONG CREUSET- Togo.

Depuis 2013, Creuset Togo travaille au sein des communautés de base pour lutter contre le phénomène des enfants dits sorciers. Dans cette optique après plusieurs expériences, il a été décidé d’élaboré une charte de protection des enfants accusés de sorcellerie. C’est un processus participatif qui a impliqué plusieurs acteurs comme les leaders communautaires, chefs traditionnels, prêtres traditionnels et charlatans, responsables religieux, membres des CVD et CDQ. Les travailleurs sociaux, les services de l’Action sociale et des membres de la Société œuvrant pour la protection de l’enfant. Ce sont ces différents acteurs qui ont contribué à l’élaboration de cette charte.

Les grandes lignes de la charte, rappellent les principes élémentaires des droits de l’enfant dans son préambule. La charte précise ce qu’il faut éviter et ce qu’il faut promouvoir pour la protection de l’enfant.

Donc au cours de la rencontre les chefs traditionnels présent à l’atelier ont signé la charte de protection des enfants accusés de sorcellerie. C’est dire que désormais, ils s’engagent à éviter les violences, les traitements cruels, inhumains et dégradants sur les enfants dits sorciers. Ainsi que toute pratique culturelle préjudiciable à la santé et au bien-être des enfants. Ainsi, signant cette charte chaque chef traditionnel prend l’engagement de divulguer son contenu à sa population et ses administrés.  Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet : Amélioration de l’accès aux droits fondamentaux et des perspectives d’avenir des enfants en situation de détresse dans les régions centrale et Kara du Togo. Ce projet est le fruit du partenariat entre Creuset Togo et KiRA et le BMZ (Services de Coopération Allemande) La sorcellerie dans notre pays est un problème très sérieux car il y a un manque voire un grand flou au niveau de la législation sur ce sujet. Alors le phénomène des enfants dits sorciers est très complexe car fait appel aux croyances ancestrales. Les conséquences sont terribles pour les enfants et il est temps d’œuvrer courageusement pour freiner ce phénomène. Les enfants ne sont pas des sorciers, le rejet et la torture détruise leur vie. Ne soyons pas complices

Atelier d’élaboration et de validation de la charte de protection des enfants dits sorciers.

 

Partagez avec vos amis