Creuset Togo

Pour le Droit des enfants
Le jeune qui a vaincu son handicap que la société lui a infligé

Le jeune qui a vaincu l’handicap que la société lui a infligé

Des personnes en situation de handicap assises près des routes et de certains édifices religieux demandant de la charité (aumône), c’est bien des scènes quotidiennes dans nos sociétés. Ces personnes exposent leur handicap en espérant susciter de la compassion et de la pitié chez les passants qui vont ensuite faire un geste en leur faveur.

Eh bien, loin de ces scènes de routine, nous avons croisés un jeune homme à la ferme agro-pastorale de Creuset-Togo à Tomboïssi (village à 7 kilomètres de Sokodé) qui fait oublier que la personne handicapée ne doit vivre qu’à la bonne volonté des passants généreux.
Surprenant, c’est tout le contraire de ces scènes que nous avons observé chez ce jeune homme. Il semble bien avoir fait fi de situation de handicap et de jouer pleinement son rôle au sein de son environnement social.

En effet, priver de son bras gauche amputé, l’autre également mutilé et greffé, il n’entend point être une charge pour son environnement social qui le trouverait encombrant.
Loin d’être une charge sociale, c’est bien un jeune homme laborieux et combatif, assidu et dévouer au travail bien fait qui se fait remarquer.

Entre activités agropastorales et les tâches domestiques du quotidien, il suscite étonnement et admiration a beaucoup d’égard. Alors que certaines personnes dans sa situation préfèrent aller rester à l’ombre et demander de l’aumône aux passants, lui choisit de s’appuyer sur ce qui pourrait entraver sa participation afin de monter à quel point il représente un maillon essentiel pour la productivité de son milieu. En observant le jeune homme pomper un forage à motricité humaine afin d’abreuver un troupeau, nettoyer le clapier et prendre soins des lapins, et même conduire les animaux au pâturage comme il se doit, l’on arrive à se demander si le handicap est-il vraiment un frein à la participation sociale.

Son cas est bien très particulier car à la naissance, il disposait de tous ses membres ; mais à cause de la méchanceté de notre société, à cause des fausses accusations de sorcellerie il se retrouve aujourd’hui avec un handicap que rien ne peut réparer.

En fait, c’est en 2012 que l’Ong Creuset Togo tombe sur son cas. Ses membres supérieurs étaient en phase de décomposition suite à des châtiments à lui infligés par des membres de sa communauté qui l’accuse, lui enfant d’à peine dix ans, d’être sorcier. Heureusement à l’époque nous entamions un projet spécialement dédié à ces cas d’enfants accusés de sorcellerie. Avec un appui inestimable de notre partenaire KiRA et de la Coopération Allemande, le jeune est très vite pris en charge pour lui éviter une fin tragique.

Aujourd’hui ceux qui ont œuvré de prêt ou de loin à sauver cet enfant en commençant par les médecins, les animateurs, les partenaires financiers du projet peuvent avoir le sentiment d’avoir réussi leur mission. Ils sont plus d’une centaine à avoir été sauvé in extrémis de la mort que leur réservait leur communauté à cause des accusations de sorcellerie.

Le jeune est aujourd’hui presque à terme de sa formation dans le domaine agricole. Il veut s’installer l’année prochaine pour travailler pour son propre compte. Il ne veut point vivre de la mendicité, il veut apprendre à pêcher lui-même son poisson. Voilà il a besoin de notre soutien pour s’installer à son compte. Actuellement il est à la ferme et poursuit sa formation.  Prenez contact (cliquez) avec nous pour l’aider.

Luc NABEDE

Responsable Antenne Creuset Togo à Kara

Soutenez Creuset Togo 

Le jeune qui a vaincu son handicap que la société lui a infligé

Toujours à l’oeuvre

Toujours à l’oeuvre

Il supervise le bétail de la ferme

De retour du pâturage

Il supervise le bétail de la ferme

Il supervise le bétail de la ferme

 

Partagez avec vos amis