Creuset Togo

Pour le Droit des enfants
Le Comité de pilotage du Projet renforcement de la société civile pour la lutte contre les violences de genre au Togo a tenu sa quatrième et dernière réunion de l’année 2021

Le Comité de pilotage du Projet renforcement de la société civile pour la lutte contre les violences de genre au Togo a tenu sa quatrième et dernière réunion de l’année 2021

Un atelier a réuni les membres du comité de pilotage du projet « Renforcement de la Société civile pour la lutte contre les violences de genre au Togo » le jeudi 09 décembre 2021 à Sokodé. L’objectif de cette rencontre était de faire le point des réalisations, les défis et de proposer des recommandations stratégiques pour le compte du premier semestre de la troisième année de mise en œuvre du projet.

Présidé par le Directeur Régional de l’Éducation de la région centrale, ledit comité est composé d’une part, des représentants des ministères en charge de l’éducation et de la protection des enfants (action sociale, justice et protection civile), les membres des conseils d’administration des organisations de la société civile partenaires du projet ainsi que les communautés bénéficiaires.

Organisée par l’ONG CREUSET TOGO, partenaire de mise en œuvre dudit projet, cette quatrième réunion du comité de pilotage a regroupé 27 acteurs dont 07 femmes et 02 personnes handicapées.

Cette rencontre a permis non seulement de faire le bilan des progrès réalisés après deux années et demi de mise en œuvre, d’échanger sur les forces/faibles, les défis mais également de formuler des recommandations.

Elle a également été une occasion pour le président du comité (le Directeur régional de l’éducation de la région central) de présenter quelques impacts positifs imputables au projet qui sont entre autres la baisse du nombre des grossesses en milieux scolaire, la progression du taux de réussite des filles surtout dans les filières scientifiques etc. et a exhorté les acteurs de la société civile de continuer par accompagner l’état dans cette noble mission.

Il faut rappeler que ce projet est mis en œuvre dans sept (07) préfectures des régions Centrale et des Plateaux depuis juillet 2019 avec l’appui financier de Plan International à travers l’Agence Suédoise pour le Développement International (ASDI) et vise l’éradication de toute forme de violences contre les enfants et jeunes surtout les filles d’ici 2024.

MOUMOUNI ABOUDOUZARIFOU

Membre de CREUSET TOGO

 

 

 

Partagez avec vos amis
%d blogueurs aiment cette page :