Creuset Togo

Pour le Droit des enfants
Diagnostic rapide de l’impact de la crise liée à la Covid-19 sur les populations sans domicile

Diagnostic rapide de l’impact de la crise liée à la Covid-19 sur les populations sans domicile

Les acteurs de protection des enfants s’approprient le Diagnostic rapide de l’impact de la crise liée à la Covid-19 sur les populations sans domicile (MARAUD 2020)

Une rencontre s’est tenue le 22 Juillet à Sokodé, dans la salle de conférence de l’ONG CREUSET TOGO, réunissant 27 acteurs dont 7 femmes issus de diverses structures étatiques et privées de protection des enfants. Cet atelier, initié et facilité par le Ministère de l’action sociale en collaboration avec l’UNICEF,  la FODDET et financé par l’USAID, a eu pour but de restituer aux participants le diagnostic posé suite à l’analyse de la situation des personnes sans domicile (enfants, femmes et personnes handicapées) face à la Covid-19, et de formuler de façon participative les recommandations pratiques et urgentes pour l’accompagnement de ces personnes.
En effet, l’idée de ce diagnostic est né suite aux mesures prises par l’État pour limiter la contamination à la covid-19.
Face à ces décisions il a été constaté que certaines personnes n’avaient pas les moyens pour respecter ces mesures.
L’étude s’est donc proposée d’évaluer l’impact de ces mesures prises par les autorités sur ces personnes en situation de rue et de proposer des solutions alternatives pour atténuer un temps soit peu la vulnérabilité de cette cible.
Les données ont été collectées à l’aide de l’entretien et l’observation.
Cette étude dénommée MARAUD a été menée à Sokodé, sur trois jours au cours desquels 375 personnes en situation de rue ont été enregistrées dont 143 personnes âgées de 11 à 20 ans.
L’analyse de ces résultats a été faite de façon catégorielle (abris, zone de provenance, connaissance sur la covid-19, respect des mesures barrière). Ainsi on note 97% de ces personnes qui sont sans abris, 57% sont résidents (de sokodé), 82% n’ont aucune connaissance sur la covid-19, et enfin 87% ne respecte aucune mesure( n’ont pas de masque, pas d’accès a l’eau pour lavage des mains, pas de distanciation), bref ils n’ont pas de moyens pour mettre en pratiques les mesures barrières.
A l’égard de ces résultats les participants a travers les travaux de groupes ont formulé des recommandations en termes d’actions concrètes pour la protection de ces cibles. Entres autres actions notons le recensement des cette cible, son information sur les risques encourues et les services de bases et la ligne verte 1011, collaboration avec acteurs de santé pour l’orientation des malades en situation de rue dans les centres de prise en charge etc.
A l’issu de l’atelier les participants ont apprécié le travail effectué par l’équipe du diagnostic et s’engagent à œuvrer efficacement pour sauver ces personnes en situation de rue.
« c’est une très bonne initiative de la part de l’État pour avoir mené cette étude, car cette cible court un grand risque. Nous allons nous engager activement pour leur apporter notre soutien » participant.

Estelle PALOUKI

Psychologue à CREUSET TOGO

Partagez avec vos amis
%d bloggers like this: