Transformation des fruits tropicaux : du nectar de mangue à Sokodé

Pour quelqu’un qui aime consommer les fruits tropicaux et leurs dérivés, les tous premiers  voyages  à l’intérieur du pays sont marqués par  des surprises :   l’abondance des produits fruitiers comme Orange, citron, pamplemousses, papaye, banane, mangue etc.

Une bonne surprise mais teintée d’un peu de regret car le plus souvent la moitié pour ne pas dire les  trois quarts de ces fruits pourrissent sous les arbres. Un véritable gâchis et des occasions de développement économique ratées pour ces régions.

Et dans presque toutes les régions du Togo,  on retrouve des fruits comme la mangue en quantité et en qualité (ordinaire comme greffée) mais c’est surtout dans la région centrale et Kara que ce fruit naturel est très présent entre le mois d’avril et juin.

Faute d’une véritable politique nationale de transformation de ce fruit, une bonne partie de la production  se perd soit dans la brousse parce qu’il n’y a personne pour  en consommer soit chez les petites revendeuses qui essaient      d’approvisionner la capitale la capitale Lomé. Là aussi le transport et le conditionnement   de ces fruits  chez ces femmes ne répondent pas aux normes professionnelles.

Pour nous, organisation sociale et acteur de développement, cette situation constitue un véritable défi  car malgré l’abondance des produits dans laquelle baignent nos parents dans les milieux  ruraux, misère et pauvreté continuent de les frapper et de mettre leurs enfants sur la route de l’exode vers des grands centres Urbains ou vers d’autres pays comme le Nigeria.

Dans le souci d’apprendre aux membres des communautés à valoriser les productions de fruits locaux, nous nous sommes lancés un pari  au niveau de Creuset Togo : arriver à transformer les mangues traditionnelles en nectar de mangue conservable   pour pouvoir  être ensuite commercialisé.

Nous nous sommes mis à l’œuvre et on le résultat est on encourageant.

Avec une trentaine de kilogrammes de mangues mûres récoltées à la ferme agricole de Creuset Togo, nous avons pu obtenir 12 litres de nectar pure ! 

Extraction du Nectar de mangue

Methode d'extraction par presse

Methode d'extraction par presse

Daniel à la manœuvre !

L'extraction du nectar suite au pressage

L'extraction du nectar suite au pressage

Produit final et sourire aux lèvres chez les jeunes

Produit final et sourire aux lèvres chez les jeunes

Jus pasteurisé et embouteillé

Jus pasteurisé et embouteillé

Le processus de production mérite une amélioration mais ce n’est que le début de la matérialisation de nos ambitions pour les mangues togolaises. Les expériences vont se multiplier pour qu’à la fin on arrive à créer de la valeur et l’emploi autour de ces fruits qui a un bon apport nutritionnel.

En attendant ce sont les enfants du centre Kandyaa qui ont participé à la transformation de la mangue qui ont droit de le savourer le premier jus. Les prochaines productions seront bien sûr à vous.

Alphonse  TCHAMDJA

Technicien Agricole    

Partagez avec vos amis

Vous aimerez aussi...